Finir la soirée en grelottant dans ma pièce de travail avec une infusion. Ecouter Tom Waits et Arthur H pour se réchauffer le corps et le coeur car l'infusion a rapidement refroidit. Remonter dans la salle, son bouquin sous le bras avec le fol espoir de le terminer ce soir. Ne pas douter que l'on va rapidement piquer du nez. Et pour finir, se dire que demain matin, le blues qui vous grignotte le cerveau aura disparu. N'y croire qu'à moitié. Se dire que c'est bien fait pour toi, grand con !

img056